Profrais Intérim

13 avenue de Langennerie
37390 Chanceaux-sur-Choisille
Tél. 02 47 55 40 00
Nous Ecrire

la sécurité au travail

Accueil / Blog

L’environnement dans lequel vous travaillez peut vous exposer à certains dangers. En effet, les risques sont notamment dus à l’exposition au froid, l’utilisation des outils de travail ou bien encore au poids de certaines charges.

En prévention merci de respecter les règles en vigueur dans les entreprises utilisatrices et comptons également sur votre bon sens pour ne pas vous mettre en danger. Un inventaire des risques par métier est répertorié dans le document unique d’évaluation des risques (DUER). Celui-ci reste à votre disposition au sein de notre siège social.

Qu’est ce que les EPI ? Qui doit me les fournir ?

Les premières mesures pour limiter le danger sont le port obligatoire de la tenue de travail et des E.P.I. En fonction de votre métier, vous devrez impérativement porter : bottes ou chaussures de sécurité (remboursement à hauteur de 50% du prix d’achat, remboursement maximum de 20 €, sur présentation de la facture), gant de protection (maille, kevlar), tablier de protection, casque, lunettes de sécurité, bouchons d’oreilles…

Dans les règles, les Équipements de Protection Individuelle doivent être fournis par l’entreprise utilisatrice. Code du travail – Article L1251-23
Dans les faits, ce n’est que peu le cas, merci donc de prévoir, avant toute prise de poste, vos chaussures de sécurité.

N’oubliez pas de vous ménager, votre corps est votre outil de travail, il est important que vous utilisiez les moyens présents autour de vous afin de limiter les risques. Il en va de même pour l’hygiène. Ci-dessous, quelques règles de base :

– Port obligatoire des chaussures de sécurité
– Pas de port de boucles d’oreilles et de piercings, cheveux longs toujours attachés.
– Postures adaptées lors de ports de charges lourdes
– Respect de la sécurité alimentaire
– Port du masque (situation sanitaire)
– Être attentif à son environnement de travail 

Qu'est ce qu'une complémentaire santé et prévoyance ?

Accueil / Blog

C’est une couverture automatique, dès le 1er jour du mois qui suit le franchissement de 414H en intérim cumulées sur 12 mois. (Même avec plusieurs employeurs)

Pourquoi une complémentaire santé ? La Sécurité Sociale ne rembourse pas l’intégralité de vos dépenses de santé : consultations, actes médicaux, traitements, etc… Ce qu’elle ne rembourse pas reste à votre charge. L’avantage d’y adhérer est donc non négligeable.

Cette complémentaire santé est financée à moitié par votre entreprise de travail temporaire et à moitié par vous-même. La cotisation est calculée en fonction des heures payées uniquement. Elle est prélevée directement sur le bulletin de salaire sous la rubrique Mutuelle.

Quelques semaines après votre affiliation, vous pouvez vous connecter à votre Espace Intérimaire, rubrique Espace Assuré sur www.interimairessante.fr afin de télécharger votre carte de tiers payant. Elle vous dispense de régler une partie des frais de santé et évite donc d’avancer l’argent.

Il est possible, dans certains cas, de renoncer à Intérimaires Santé. Cette dispense est valable pour une durée limitée.

L’ensemble des informations et des démarches sont accessibles en ligne sur l’Espace Intérimaire ou au 01.44.20.47.10

 Pour plus d’information, vous pouvez vous référer aux liens utiles

Pourquoi s'actualiser à Pôle Emploi ?

Accueil / Blog

Pensez à vous actualiser à Pôle Emploi y compris lorsque vous êtes en mission longue. Cela vous permet de recevoir un complément de salaire, et de conserver vos droits. De notre côté, une attestation employeur est directement transmise à chaque paie à Pôle Emploi via la DSN.

Vous devez vous actualiser entre le 28 et le 15 du mois, et transmettre les justificatifs nécessaires par voie dématérialisée (bulletin de salaire et certificat de travail sur demande à l’agence).

L’actualisation peut se faire de deux manières :

– Par téléphone, au 3949
– Sur votre espace personnel, dans la rubrique « actualisation » (pensez à vous munir de vos identifiants, présents sur vos documents Pôle Emploi

cadre de vie au travail

Accueil / Blog

Que faire en qu’a d’accidents de travail ?

 

Intérimaire :

En cas d’accident du travail, merci de prévenir l’agence dans les 24H. La déclaration d’accident doit en effet être établie par l’employeur sous 48H00 pour prétendre à la prise en charge et remboursement des frais.

Si l’accident nécessite un arrêt de travail, vous percevrez des indemnités journalières de la part de la CPAM dont vous dépendez. Les indemnités sont calculées à partir de votre salaire journalier de référence, soit la base de votre rémunération des 12 derniers mois de date à date, précédant l’arrêt du travail.

Si vous êtes affilié à un régime complémentaire de prévoyance, (414h de travail effectif) vous percevrez alors une indemnité supplémentaire de la part de la prévoyance. Son montant dépend de votre ancienneté au sein de l’agence.
En cas d’arrêt maladie, vous devez nous transmettre un certificat médical sous 48h00 pour prétendre au remboursement.

Si vous ne déclarez pas l’accident du travail dans le délai fixé de 24H, vous ne pourrez pas bénéficier des indemnisations. Déclarer l’accident à votre employeur doit donc être le premier réflexe à avoir !

Comment lire son bulletin Profrais ?

Accueil / Blog

 

1- Votre BRUT est le résultat de toutes vos heures effectuées + 10% IFM + 10% ICP

2- Votre NET IMPOSABLE est le résultat de votre (BRUT – Heures supplémentaires) – les contributions sociales + la Mutuelle (santé, accidents du travail et maladies professionnelles, retraite, famille et chômage)

3- Enfin, votre NET A PAYER est le résultat de différentes variables additionnées ou soustraites propres à chacun. (indemnités kilométriques, Saisie sur salaire, Acomptes, CSG…)

Pour toutes questions, nous sommes à votre disposition au 02.47.55.40.00

Comment calculer sa rémunération en tant qu’intérimaire ?

Accueil / Blog

Vous aimeriez savoir combien rapportent vos missions d’intérim ?
Le calcul est assez simple, à condition de connaître tous les éléments qui composent votre rémunération.

Le Salaire de base

En matière de salaire, l’entreprise utilisatrice n’est pas libre de ses choix. Elle doit en effet respecter en premier lieu les contraintes liées au taux horaire légal. Elle est également tenue de fixer un salaire d’un niveau équivalent à celui que l’intérimaire aurait perçu s’il avait été salarié de l’entreprise, sur un poste identique, avec une qualification équivalente. Le salaire de base se calcule en multipliant le taux horaire par le nombre d’heures effectuées au cours de la mission d’intérim.

Exemple : 151.67 heures (Nombre d’heures travaillées)* 10.15€ (Salaire de base) soit 1539.45 Brut

Les éléments accessoires du salaire

En tant qu’intérimaire, votre salaire de base n’est pas l’unique composante de votre rémunération. La rémunération prend également en compte d’autres éléments :

Les heures supplémentaires : l’intérimaire est susceptible d’effectuer des heures non comprises dans son volume de base et celle-ci doivent, bien entendu, être rémunérées si effectué dans la même entreprise.

Exemple : Mission de 44h sur une semaine dans la même entreprise au taux horaire de 10.15€
Soit 35 heures payés au taux horaire normal : 35 heures * 10.15€
De la 36éme a la 42éme majoration de 25% : 7 heures * (10.15€*25%)
De la 43éme à la 44éme majoration de 50% : 2 heures * (10.15€*50%)

L’indemnité de congés payés (ICP) : cette indemnité a pour objectif la compensation des jours de congés payés qui n’ont pas été pris durant la réalisation de la mission. En règle générale, malgré l’existence de deux calculs possibles, l’ICP est égale à 1/10 soit 10 % du salaire brut ;

L’indemnité de fin de mission (IFM) : si, à la fin de la mission, l’intérimaire n’est pas embauché en CDI par l’entreprise utilisatrice, celle-ci doit verses une indemnité de fin de mission. L’IFM est généralement égale à 10% du salaire brut en plus.

Les primes rattachées à la mission : en travaillant sur un poste précis, l’intérimaire peut bénéficier de différentes primes qu’il aurait perçues s’il avait été salarié de l’entreprise utilisatrice. En fonction de la mission effectuée, les primes peuvent résulter de conditions de travail particulières, comme la prime de froid ou sanctionner la réalisation d’un objectif (prime de rendement). Il en existe de nombreuses sortes…

Les indemnités kilométriques : déterminées par le Prism.

Le temps d’une histoire

Accueil / Blog

C’est l’histoire d’un client qui va chez le boulanger pour acheter un gâteau.

Il ne veut pas de gâteau bas de gamme, il veut un joli gâteau avec du glaçage et des décorations. Mais il veut aussi un bon gâteau, pas un qui a juste l’air bon mais qui est fade et sans saveur. Un gâteau top qualité !

Au moment de payer, le client écarquille les yeux.

« – Mais c’est trop cher ! 30 euros pour un gâteau ? »

La vendeuse lui montre alors l’usine de gâteau en face.

– Là-bas, vous en trouverez des beaucoup plus abordables. Seulement 5 euros.

Forcément, le client est ravi.

– Par contre, ce ne sont pas des professionnels de la pâtisserie, ils fabriquent les gâteaux à la chaîne, ça risque d’être moins bon…

– Mais je veux un bon gâteau moi s’insurge le client.

– La solution est donc de le faire vous-même alors.

Oui, mais ce client n’est pas un pro de la pâtisserie. Peut-être que ça sera bon dans le fond, mais le gâteau ne sera pas aussi beau que ceux dans la vitrine…

Il comprend alors qu’il ne peut pas avoir un gâteau bon au goût et beau comme tout s’il n’y met pas un bon prix

La morale ? Si vous avez besoin d’un produit ou d’un service au top de la qualité, faites confiance aux professionnels et à leurs tarifs. Et fuyez les amateurs qui vous proposent des services low-cost…

quels sont les avantages de l'interim

Accueil / Blog

Notre équipe se tient à votre disposition. Nous avons une bonne connaissance de vos problématiques puisque vos interlocuteurs direct sont tous eu un passif dans la grande distribution, l’industrie agro-alimentaire ou le monde de l’intérim. Cette mixité de profil renforce les valeurs de l’entreprise pour toujours mieux vous servir.

En passant par l’intérim, l’entreprise se décharge:

-De l’ensemble du cycle de recrutement (recherche de candidats, entretiens…),

-De l’embauche (rédaction du contrat de travail, formalités d’embauche, …)

-Et de la gestion du personnel (gestion de la paie, visite médicale, AT/MP).

Les coûts indirects sont donc supprimés. De plus:

-En cas de rupture injustifiée par l’entreprise d’intérim, l’entreprise n’est pas concernée par les conséquences financières de la rupture.

-Le salarié en CDD a droit à la participation, à l’intéressement et au PEE s’il remplir les conditions. Le travailleur intérimaire n’a pas droit à ces dispositifs.

Trouver le salarié qui correspond à ses critères de sélection peut alors parfois être long et difficile. C’est sur ce point que nous nous distinguonscar nous mettons tout en œuvreafin de vousproposer une multitude de candidats ayant les compétences requises.

Professionnel, Rigueur, Organisation, Flexibilité, Responsabilité, Appliqué, Impliqué, Stable.

L’intérim : un tremplin pour l’emploi

Accueil / Blog

Vous êtes en recherche d’emploi et hésitez encore à vous lancer dans l’aventure de l’intérim ? Peur du chômage ? Crainte de ne pas retrouver de CDI par la suite ? Halte aux idées reçues : l’intérim n’est pas synonyme de précarité ! La preuve, de nombreux intérimaires le sont désormais par choix. L’intérim : un tremplin pour l’emploi


Le travail temporaire est un excellent moyen de :

– Trouver un premier emploi si vous êtes jeune diplômé,
– Revenir à l’emploi si vous êtes en phase de réinsertion,
– Faire vos premières armes, si vous venez de vous reconvertir,
– Découvrir un secteur, si vous envisagez de changer de parcours professionnel,
– Mettre votre expertise au service des entreprises, si vous êtes senior, etc.


« L’intérim est facile d’accès et permet d’augmenter votre employabilité. »

Développer votre réseau professionnel

En tant qu’intérimaire, vous réalisez de nombreuses missions. Cela vous permet, tout d’abord, de vous constituer un portefeuille de contacts (collaborateurs, managers, employeurs). C’est aussi un bon moyen d’être en tête de liste, le jour où l’un de ces employeurs recrute : il vous connaît, vous avez démontré vos compétences…

Développer votre savoir-faire et savoir-être

Nouveau logiciel, nouvelle méthodologie, nouvelle équipe… aucune entreprise ne travaille exactement de la même manière ! Avec l’intérim, vous accédez à de nombreux postes dans des secteurs diversifiés, vous allez à la rencontre de nouveaux collaborateurs. Ainsi, vous enrichissez vos compétences et vous gagnez en expérience !
Grâce au statut d’intérimaire, vous bénéficiez également de formations professionnelles pour monter en compétences ou changer de voie, par l’intermédiaire du FAFTT (Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire) auquel Profrais intérim est adhérent.

L’intérim, un tremplin vers le CDI

C’est un bon moyen de trouver un emploi, allez d’entreprises en entreprises afin de trouver celle qui vous correspond. D’ailleurs, les agences d’intérim préfèrent se présenter aujourd’hui comme des agences d’emploi. Elles proposent des missions d’intérim et parfois des CDD et des CDI.

La preuve que cela marche ? En un an, 16 % des intérimaires en moyenne décrochent un contrat à durée indéterminée selon le Prisme, regroupement des Professionnels de l’intérim, services et métiers de l’emploi. Pour les jeunes, qui représentent un tiers des effectifs, c’est le moyen de tester diverses formes d’entreprise ou univers professionnels et de se faire repérer. C’est l’équivalent d’une période d’essai, finalement.

être client profrais

Accueil / Blog

La force de PROFRAIS repose sur la compétence professionnelle de ses collaborateurs, la qualité de leur travail, ainsi que sur leur disponibilité.

Qualité du travail

Les métiers de bouches sont des métiers de passion, de rigueur, d’engagement et d’apprentissage perpétuel. Le travail doit être de qualité ainsi que leur attitude professionnelle. Notre agence ne fournit, en effet, que du personnel qualifié et compétent.

Le respect du service client est donc indispensable. Lors de l’inscription à l’agence, une copie des diplômes (ou preuve d’expérience) est obligatoirement demandée pour tout poste en métier de bouche (CAP, BP…)

Assiduité – Flexibilité

«La ponctualité est la politesse des rois». Que ce soit dans la grande distribution, dans l’industrie agro-alimentaire ou en artisanat, un retard, une absence peut avoir de grande répercussion sur votre organisation. Afin que cela se produise le moins souvent possible, nous appliquons une grande exigence a cet égard. (A partir de 3 retards ou absence non justifié, nous arrêtons notre collaboration avec l’intérimaire).

Afin de s’adapter au mieux à votre rythme de travail, surcroît d’activité, remplacement de CP, nos intérimaires peuvent être flexible en fonction de leur impératif personnel.

Intégrité et confidentialité

Être intérimaire est un métier extrêmement enrichissant. Chez Profrais, nos intérimaires sont amenés à réaliser des missions au sein de différentes enseignes et différents lieux géographique. Chaque entreprise a son propre fonctionnement, l’adaptabilité et le respect des consignes, des normes d’hygiène et de sécurité sur site sont de mises pour chacun de nos intérimaires.

La confidentialité de nos clients est un point essentiel de notre relation de confiance. Ainsi, nos collaborateurs s’engagent à toutes discrétion vis-à-vis des réseaux sociaux et autres médias.

Logo Profrais

13 avenue de Langennerie, 37390 Chanceaux-sur-Choisille - 02 47 55 40 00

Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h15 & 14h à 18h / Vendredi de 8h30 à 17h30